Fanfarinette

 

 

"Un Rameau d'or"

...Parmi les œuvres les plus connues et jouées du compositeur, les Nouvelles Suites de Pièces de Clavecin sont le dernier recueil pour clavecin seul édité par Jean-Philippe Rameau en 1728.

     Pour servir ce recueil, Joël Pontet s’impose en spécialiste du genre, bien connu aujourd’hui et ancré dans l’univers du clavecin mais aussi du pianoforte. En présentation, l’artiste écrit que cette suite de pièces « mêle la virtuosité sophistiquée, tout comme Scarlatti à la même époque avec ses Essercisi, à un univers sonore fondé sur de spécifiques audaces harmoniques que le compositeur dijonnais exploitera plus tard dans ses œuvres lyriques. » Le pittoresque s’y affirme aussi avec la pathétique stupidité de La Poule. De l’humour donc chez Rameau dont la personnalité le montre pourtant et plutôt secret, solitaire, bougon, imbu de lui-même, cassant avec ses contradicteurs et s’emportant facilement.

     Outre la virtuosité nécessaire à l’interprétation de ces pièces, c’est l’impression laissée par leur enchaînement qui ravit le plus l’auditeur. Rameau n’est pas avare d’effets et donne à chaque pièce une couleur unique qui satisfait pleinement l’écoute... On ne reste donc vraiment pas indifférent à cette œuvre riche en émotions qui procure plus d’une heure de belles sensations et montre un Rameau bien plus humain et sensible que la description de sa personnalité ne le laisserait … entendre.

Christophe Le gall - (ResMusica.com)